Les libertés pour un entrepreneur

5 types de libertés pour un entrepreneur

Total
1
Shares

  5 types de libertés pour entrepreneur

Vous avez soif de liberté et d’indépendance. L’entrepreneuriat est l’une des voies phares pour expérimenter la sensation de liberté.

Libre qu’est ce que cela veut dire ?

La liberté, c’est celui qui n’est soumis à aucune contrainte, à aucun contrôle et aucune restriction.

“ La liberté ne se définit pas, elle se vit.”

Christine Angot

Comment vivre de sa liberté ?

Libérez-vous en vous concentrant sur ce que vous pouvez faire plutôt que ce qui est irréalisable. Déplacez votre attention sur ce que vous pouvez faire pour vous et d’autres afin de vous faciliter la vie. Vous trouverez plus de liberté pour mener la vie que vous voulez vivre.

Et pourquoi pas la liberté d’entreprendre ?

La liberté d’entreprendre désigne la possibilité légale dont bénéficie chaque citoyen pour fonder son entreprise privée. 

La liberté d’entreprendre donne le droit à chaque entrepreneur d’ouvrir son commerce souhaité cela peut-être : 

  • Boutique de prêts-à-porter 
  • Restaurant
  • Garage
  • Salon de coiffure

Peu importe, il y a mille façons d’entreprendre un projet, et cela, vous pouvez le faire n’importe où. 

Si l’envie vous tente, il existe un super guide provenant de la collection le petit manuel qui peut vous venir en aide.  Il s’appelle l’entrepreneur heureux. 

Si cette aventure vous intéresse, lisez le petit manuel :  L’entrepreneur heureux attentivement !

Le petit manuel : l’entrepreneur heureux donne plein d’astuces et conseils par rapport au milieu de l’entreprenariat. Ludique et coloré, il donne une lecture plus fuite et non-barbante.

Il y aussi la liberté d’exploitation dans le milieu de l’entreprenariat !

Qu’est-ce que la liberté d’exploitation ?

Quand on est entrepreneur on est libre de choisir ses contraintes

La liberté d’exploitation donne le droit à l’entrepreneur de choisir par lui-même la façon de faire fonctionner son activité professionnelle. Petit rappel tout de même, il est toutefois seulement autorisé à mettre en place des solutions licites. C’est-à-dire des solutions autorisées par la loi. Cette liberté permet notamment à l’entrepreneur de :

  • choisir ses horaires
  • son lieu d’exercice
  • choix des tâches (ce qui ne plait pas peut-être délégué)

L’entrepreneur à la liberté de gérer son propre temps ! 

5 types de liberté

En effet, il peut travailler à l’heure qu’il souhaite le matin très tôt,  la journée ou même pendant la nuit. Cela permet d’avoir sa propre organisation ce qui peut être très pratique.

En revanche, le temps à ses contraintes …

Oui, c’est rare en tant entrepreneur, on parvient à travailler sur des horaires réguliers et à limiter leur semaine à 35 heures.

La création d’une entreprise nécessite d’y consacrer beaucoup de temps, notamment au démarrage. Le futur entrepreneur doit donc avoir conscience qu’il s’engage dans une aventure qui lui réclame beaucoup de temps, au détriment parfois de sa vie de famille et/ou des loisirs. 

Si vous souhaitez bien maîtriser votre temps de travail, la collection le petit précis détient un journal de bord : l’entrepreneur heureux. Il est parfait pour éviter la procrastination et donc éviter de perdre du temps.

La liberté ou l’indépendance financière, c’est quoi ?

Avoir sa propre liberté financière, cela donne envie !

 Il s’agit de gagner assez de revenus passifs afin de ne plus être dépendant d’un travail spécifique pour vivre. L’indépendance financière est atteinte à partir du moment où vous pouvez vivre de vos investissements réalisés. Vos dépenses mensuelles et annuelles sont couvertes pour de nombreuses années à venir.

De plus, il est important de préciser que l’indépendance financière ne rime pas forcément avec l’arrêt total de toute activité professionnelle. En effet, être financièrement indépendant est un peu comme une bouée de sauvetage. Vous pouvez ainsi entreprendre plus de risques au quotidien sans vous soucier de l’avenir. Bien entendu, la principale raison pour laquelle tout le monde souhaiterait atteindre l’indépendance financière est la sensation de liberté.

Liberté d’action, c’est le pouvoir d’agir selon sa volonté !

La liberté d’action, c’est le choix de déléguer des tâches à des salariés.

En revanche, concernant les décisions importantes, c’est toujours à l’entrepreneur qui a le dernier mot, même après avoir consulté ses collaborateurs qui ont pu exprimer à son égard, des avis divergents, voire opposés. 

L’entrepreneur ne doit pas faire n’importe quoi sous prétexte qu’il a un pouvoir important dans son entreprise. Savoir consulter ses collaborateurs, prendre leurs avis en compte, déléguer des responsabilités, tout ça représente une preuve de sagesse et de raisonnement solide.  Il doit connaître les limites de cette liberté. Ainsi, l’entrepreneur doit accepter les compromis avec ses relations de travail.

Être entrepreneur dispose de beaucoup de liberté,  mais sachez que chaque liberté à aussi ses contraintes.  L’entrepreneur a donc la liberté d’avoir le choix dans sa façon de travailler.

Pour mieux comprendre cela, la collection le petit manuel : L’entrepreneur heureux explique très bien comment être un bon entrepreneur épanoui dans son travail. La collection le petit précis : l’entrepreneur heureux complète vraiment  le petit manuel à l’aide d’exercice sur le sujet d’entreprenariat qui vous guide étape par étape.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You May Also Like