Les différents types de syndromes des entrepreneurs

Les différents types de syndromes des entrepreneurs

Total
1
Shares

Les différents syndromes qui touchent les entrepreneurs


Différents syndromes touchent les entrepreneurs dans leur travail, mais lesquels ?

Il en existe plusieurs on vous en présente 5 !

Le plus connu, reste le syndrome de l’imposteur !

C’est le syndrome yoyo …

La découverte de ce syndrome a été découverte en 1978 par deux psychologues américaines : Pauline Rose Clance et Suzanne A. Imes.

Le syndrome de l’imposteur est un état psychologique très commun. 

D’après la revue scientifique du Journal of Behavioral Science, 65% de la population aurait déjà souffert de ce syndrome à un moment dans sa carrière. 

C’est un syndrome connu pour apparaître un jour, disparaître le lendemain et revenir à 5 jours de votre plus gros lancement, le syndrome de l’imposteur touche tous les entrepreneurs.

Il s’agit d’un mécanisme qui vous pousse à croire que vous êtes illégitime dans votre activité ou industrie, cela vous donne l’impression de ne pas mériter vos clients ou partenaires.

Dans le petit manuel : L’entrepreneur heureux aborde le sujet de la légitimité dans le milieu de l’entreprenariat. Si vous avez envie d’en savoir plus sur ce sujet, le livre le petit manuel : L’entrepreneur heureux est disponible.

Comment y remédier ?

  • Parler reste une des meilleures solutions.
  • Confiez-vous soit à un proche ou à un professionnel. Le fait de reconnaître que vous souffrez du syndrome de l’imposteur est un premier pas pour vous en libérer.
  • Reconnaissez vos réussites, même les plus petites, car en vérité, l’important est de se réjouir des victoires.
  • Voyez plus l’échec comme un frein, mais plutôt une occasion de recommencer différemment. 

Comme on le dit si bien : on apprend de nos erreurs !

Gardez-vous, chaque parole ou compliment positif que quelqu’un vous à dit et essayer de les imprégner. 

Perfectionniste, c’est bien, mais pas trop non plus, car la perfection n’existe pas.

Retenez ça ! 

Vous avez du mérite et de la valeur, vous donc tout pour réussir donc ouvrez vos yeux et commencez à briller.

Pour avoir un peu plus de confiance en soi dans votre travail, le petit manuel : l’entrepreneur heureux aborde ce type de sujet. De plus, il est coloré et ludique et rend la lecture agréable. 

“Je suis overbooké.e,” 

Ou encore 

“Je n’augmenterai pas mes prix, car je ne suis pas experte !”

Ces phrases font partie du syndrome de l’imposteur !

Le syndrome de l’objet brillant qu’est-que c’est ?

Entrepreneur objet brillantLe syndrome de l’objet brillant est souvent présent chez l’entrepreneur débutant. 

Il consiste à tester toutes les nouveautés tendances, cela peut aller d’une nouvelle stratégie à mettre en place ou des idées de business. 

De ce fait, vous vous sentez obligé de vous disperser et cela vous empêche d’aller à l’essentiel.

Les mécanismes de l’objet brillant reposent essentiellement sur le besoin de se comparer et sur le mimétisme. 

Cela est très fréquent dans l’écosystème entrepreneurial ! 

Si vous procrastinez et que vous n’arrivez pas à aller jusqu’au bout des choses, vous êtes alors sous le syndrome de l’objet brillant.

Comment vaincre le syndrome de l’objet brillant ?

  • Déterminez si la nouveauté est une envie ou un besoin.
  • Faites une détox de contenu et concentrez-vous sur l’essentiel.
  • Laissez-vous du temps pour réfléchir.
  • Rationalisez vos envies.

Vaincre le syndrome de l’objet brillant est possible. Cela commence par connaître ses mécanismes. C’est est votre futur objet brillant !

De plus, vu que la procrastination fait partie du syndrome de l’objet brillant, il vous faut un outil pour dépasser ce type de problème !

Un journal de bord peut faire l’affaire et devinez quoi ? La collection le précis en dispose et s’appelle : L’entrepreneur heureux.

Il détient des “to do list”, des exercices sur ce sujet et il est parfait pour atteindre vos objectifs.

D’autres syndromes existent, comme celui du syndrome de l’entrepreneur sauveur ! 

Ce syndrome de l’entrepreneur est pernicieux et vicieux. 

À première vue, il part d’une bonne intention, mais peut engendrer une fatigue extrême et mener au burn-out.

Le syndrome du sauveur, c’est fournir des efforts surhumains pour aider les autres. Conséquence, vous vous délaissez complètement et ne pensez pas à vous.

En réalité, vous avez besoin que les autres ont besoin de vous. 

Tant que ce besoin n’est pas comblé, vous continuez à donner. Encore et encore…

Comment se libérer du besoin maladif d’aider les autres ?

  • Apprendre à dire non !
  • Arrêtez de trop en faire.
  • La reconnaissance des personnes ne fera pas marcher 

votre entreprise !

  • Commencez par vous aimer vous-même ! Sans avoir besoin du regard des autres.

Apporter plus d’attention et de rigueur à votre propre travail. Concentrez-vous sur vos priorités. Pour ne pas être trop frustrée, vous pouvez réserver quelques plages de temps libre pendant lesquelles vous pourrez en parler à un professionnel ou à des amies ainsi qu’à votre famille, si vous en ressentez le besoin.

Surtout, il faut savoir que c’est très gentil de donner de bons conseils, mais c’est encore mieux de s’assurer que les autres en veulent ! 

Le piège pour les entrepreneurs : c’est le syndrome de l’expert !

Le syndrome de l’expert s’appelle aussi syndrome de l’aveuglement de l’expert.

Syndrome de l'expertÊtre entrepreneur signifie être expert donc spécialiste d’un domaine. Une façon de signifier que plus l’on est expert de notre domaine, plus nous perdons en d’explication. Ce qui signifie aussi, que nous perdons la compréhension de notre audience ou de nos clients ou partenaires. 

vous parlez, agissez, communiquez comme si tout le monde savait les mêmes choses que vous. De ce fait, il y a un fort décalage dans la communication, et cela impacte votre business.

Quatre solutions pour rester maîtresse de son business :

  • Retravailler votre ligne éditoriale.
  • Maîtrisez l’art de la pleine conscience.
  • Réadapter votre manière de parler.
  • Refaire le point sur votre cible idéale.

Si vous travaillez en équipe, vous êtes moins sujets au syndrome de l’expert, car vous êtes régulièrement confrontés au besoin d’être compris pour la réalisation d’un projet. 

Entraînez-vous à communiquer avec des proches tels que vos enfants ou vos parents. Ainsi, vous vous confronterez à leurs réactions et à leurs incompréhensions.

C’est une bonne astuce pour pouvoir, par la suite, parler à votre cible.

Vous voulez d’autres astuces ?

La collection le petit manuel : L’entrepreneur heureux peut vous aider à mieux travailler dans le monde de l’entreprenariat. Il apporte de bons conseils et répond à une majorité de questions sur le fait d’être entrepreneur. La collection le précis accompagne la collection le petit manuel, avec un joli journal de bord : L’entrepreneur heureux. C’est un journal de bord qui permet de vous guider dans vos objectifs et dans vos tâches jour après jour.

Alors n’attendez plus ! Vous avez les clés en main.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You May Also Like